20:00–23:00 Cinémathèque de la Ville de Luxembourg Conférences

Arts et Cinéma : Résonances et "Cinématières" (Partie I)

Cycle de conférence organisé en collaboration avec l'Université du Luxembourg
"L’art contemporain en circulation : explorations et questions artistiques et sociales"

Pour découvrir la brochure complète du cycle de conférences de l'Université de Luxembourg, cliquez ici !

Les images circulent. Les formes artistiques se nourrissent les unes les autres. Le cinéma se nourrit des arts. Mais cette circulation n’est pas à sens unique : l’art contemporain utilise également l’expérience cinématographique pour penser les images et les formes plastiques de la création en s’affranchissent de toute frontière. Il n’est donc pas rare de croiser des fragments de cinéma au détour d’une exposition, révélant peut-être une nouvelle matière pour les artistes contemporains. Cette conférence éclairera quelques aspects de cette circulation des images et des relations artistiques dans les œuvres, de Marcel Duchamp à Douglas Gordon, en passant par Pierre Huyghe, Alfred Hitchcock, Peter Tscherkassky, Abbas Kiarostami et quelques autres.

Conférence par Sébastien Rongier / Projection de 24 Frames (A. Kiarostami, 2017)

Ciné-conférence par Sébastien Rongier ponctuée d'extraits de films

Sébastien Rongier est écrivain et essayiste, agrégé de Lettres et docteur en esthétique et sciences de l'art de l'Uiversité Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a publié sur le sujet de la conférence Cinématière. Arts et Cinéma (Klincksieck, 2015). Dernières parutions : Duchamp et le cinéma (Nouvelles éditions Place, 2018), Les désordres du monde. Walter Benjamin à Port-Bou, (récit, Pauvert-Fayard 2017). A paraître : Alma a adoré. Psycho : l’effet cinéma (Marest éditions, 2020).

Suivie du film posthume d’Abbas Kiarostami, 24 Frames
Iran-France 2017 | sans paroles | 114’ | c + nb

« Chacun des frames est un court poème visuel, composant une succession de haïku de neige et de vent, de lumière et de vie - animale, végétale, cosmique, sans aucune présence humaine autre que le regard du cinéaste, et l'accueil du regard du spectateur. Chacune de ces 24 propositions est à la fois entièrement du côté de la sensation et une profonde réflexion sur ce qui se joue dans le mystère des images, de toute image digne de ce nom. » (Jean-Michel Frodon)

Conférence en langue française, projection d'un film muet

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
09.11.2019, 20:00–23:00

file

Photo : 24 Frames, Abbas Kiarostami, Courtesy Cinémathèque de la Ville de Luxembourg

Nous utilisons des cookies pour analyser anonymement le trafic de notre site internet et vous fournir la meilleure expérience possible. Notre politique d’utilisation des cookies fournit des informations détaillées sur la manière dont nous utilisons les cookies. En naviguant sur notre site internet, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pouvez modifier vos préférences et refuser l’utilisation des cookies dans les paramètres de votre navigateur.